Ça gaze à Gaza

Publié le par Le chaudronnier

Ça gaze à Gaza

Si il y a bien une chose qu'on ne peut pas enlever à une multinationale comme Coca-Cola c'est bien sa capacité extraordinaire à s'implanter n'importe où.
Un état d'esprit qui confine presque à la folie quand on nous annonce, la bouche en cœur, l'ouverture d'une usine flambant neuve dans la bande de Gaza.
Quelle chance pour l'économie palestinienne ! Plus de mille emplois directs et trois mille de plus indirectement dans une société où 50% de la population est victime du chômage, ce n'est pas rien... Heu attendez, ils sont combien à Gaza déjà? Un peu plus d'un million huit cent mille...

Certes c'est un début, d'autres entreprises viendront s'implanter rassurées par la présence de la célébrissime boisson gazeuse. C'est ce qu'on nous vend. Toutefois, il y a déjà deux usines de boissons sucrées sur place. Depuis les années 60, les sodas n'ont pas amélioré la vie à Gaza.
Sûrement ont-ils participé à faire croître le nombre d'obèses dans un territoire privé de tout. Une belle réussite en somme.
Autre détail de l'histoire, les palestiniens accepteront-ils de se priver de leurs dernières réserves d'eau potable pour un relatif succès économique? Pour favoriser l'implantation d'un des fers de lance de l'impérialisme américain? Curieux tout ça.
N'ont-ils pas plutôt besoin d'usine de ciment, de médicament, de nourriture? Autant de choses utiles dans la vie civile, nous susurre Joe Dassin.
Les israéliens ont suffisamment de cynisme pour permettre aux gazaouis de siroter leur coca tiède dans les ruines de leur maison, c'est toujours ça de pris.

Allez santé les amis, mon acte militant sera de me mettre à l'Orangina. Quoi ! c'est à Coca ça aussi ?

 

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20160208-coca-cola-gaza-usine-emplois-chomage-eau-nappes-phreatiques
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article