Ainsi parlait Erdouhstra

Publié le par Le chaudronnier

Les cendres du putsch raté du 15 juillet étaient encore chaudes que l'ensemble du monde condamna unanimement la dernière tentative de sauvegarde de l'héritage de la Turquie laïque et prospère de l'immense Atatürk.

Il faut dire que les militaires n'ont pas bonne presse. A cela plusieurs raisons évidentes, ils obéissent à la loi, nous protègent et font la guerre aux méchants pour sécuriser notre petit confort. Ajouter à cela qu'ils se plaignent peu et pensent au bien être commun. Ces gens-là ont de quoi dégoûter, on le comprend aisément ! Heureusement le très charismatique, et très autoritaire, Tayep a su mettre bon ordre à tout cela en mettant tous ces traîtres en prison. Quel soulagement de voir enfin un chef d’État digne de ce nom, qui n'hésite pas à prendre les mesures adéquates pour faire ce qui doit être fait pour sauver la démocratie et les véritables valeurs de la République.

Éliminer tous les contestataires, faire porter le chapeau à son principal opposant en exil chez l'oncle Sam, à l'Occident en général, aux mécréants de tout poil. Suspendre la convention européenne des droits de l'Homme, quelle brillante idée ! Moins de paperasses, plus de résultats.

Autant d’initiatives qui ont participé à la concorde nationale hormis pour les modérés, les kurdes, les enseignants critiques, les juristes tatillons, les femmes qui veulent l'égalité des droits et les non moustachus... Quel soulagement de savoir notre imposant partenaire oriental, fidèle allié otanien, et potentiel futur voisin européen si soucieux de faire respecter sa... heu, "la" loi et la défense de son peuple pour peu qu'il soit d'accord avec lui. Alors mille fois merci d'avoir montré la voie à nos tièdes gouvernants.

Longue vie à vous puissant Sultan.

 

Commenter cet article