Danemark : vers une diplomatie digitale ?

Publié le par Mehdi Ezzahi

Afficher l'image d'origine

 

Anders Samuelsen, le ministre des Affaires Étrangères danois, a prôné vendredi dernier l'implantation d'ambassades auprès des géants technologiques - Google, Microsoft, Apple, Facebook et Amazon - qui en vertu de leur poids économique, devraient être considérés comme « des sortes de nouvelles nations ». La valeur boursière d'Apple est comparable au PIB saoudien et celle de Google équivalente au PIB argentin. Le ministre danois propose donc tout bonnement de nommer des « ambassadeurs digitaux » afin de rendre le royaume plus attrayant pour les GAFA. Un conseiller du ministre affirme que ces émissaires auraient « pour fonction de capter les signaux envoyés par les géants des nouvelles technologies et de les répercuter dans la société danoise ».
 

Le Danemark est une terre d'élection pour des entreprises comme Apple et Google qui y ont installé de gigantesques centres de données ces derniers mois. Le data center d'Apple représente ainsi l'investissement étranger le plus important au Danemark (photo ci-dessus) à hauteur de 6,3 milliards de couronnes danoises – soit 850 millions d'euros. Pour alimenter son installation en énergie renouvelable, Apple a noué un partenariat avec l'université d'Aarhus pour financer ses recherches sur la méthanisation des activités agricoles. Dans cette optique, on pourrait davantage envisager des ambassades de GAFA au Danemark que l'inverse, mais encore faudrait-il que les multinationales concernées se considèrent comme des États...

 

Commenter cet article