La Chine à l'assaut du net

Publié le par Victor

La Chine à l'assaut du net

De la toile à la taule, on ne badine pas avec l'internet dans l'empire du milieu.

Consécutivement à la pénalisation des diffuseurs de rumeurs sur le net en 2013, le gouvernement de Xi Jinping poursuit son œuvre de contrôle de la toile en s'attaquant aux contestataires du régime socialiste chinois. C'est un enjeu de taille pour la pérennité de l'establishment local au vu des 710 millions d'internautes que compte le pays.

C'est vrai qu'on ne peut pas plaire à tout le monde, surtout quand on règne sans partages à part avec les copains camarades de longue date. Et puis on sait bien comment ça a tourné ces histoires de printemps arabes hein? Non, Non, pas de ça chez nous, avec ce qu'on a mis aux tibétains, aux mandchous et aux ouïgours, ça va être le bordel intégral si ça commence à vouloir revendiquer à tout va. Et voilà que tu as occupé ma maison et voici que tu as déplacé chaque membre de ma famille dans un endroit différent. Je vois d'ici l'estampe...

Bon c'est décidé on musèle tout ça en prônant un internet vertueux, les ventes en lignes feront le reste du travail et dans une semaine on en parle plus. D'ailleurs on vient de récupérer le poste d'Interpol, autant vous dire que les calomniateurs demandeurs d'asiles politiques vont y réfléchir à deux fois avant d'aller pleurer chez les voisins.

Pense-y révolutionnaire 2.0, Big Jinping is watching you.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article