Brexit: bataille navale sur la Tamise

Publié le par Mehdi Ezzahi

Brexit: bataille navale sur la Tamise

A une semaine d'un vote qui pourrait avoir des conséquences considérables pour l'avenir de l'Union Européenne, des partisans du Brexit ont fait un coup d'éclat médiatique à Londres à bord d'une trentaine de chalutiers venus protester contre les quotas de pêche imposés par l'UE. Rejoints par Nigel Farage, le dirigeant du parti eurosceptique UKIP, les pécheurs sont venus montrer qu'on peut bien les menacer d'une cure d'austérité, eux qui boivent déjà la tasse.

Mais que voulez-vous? Les eurocrates ne peuvent pas s'en empêcher: dès que les peuples européens dédaignent la carotte qu'on leur tend, la Commission et les gouvernements à sa botte sortent le bâton du terrorisme intellectuel. N'en doutons pas, si les britanniques votent pour le Brexit, les dix plaies d’Égypte s'abattront sur eux fissa! L'OCDE, le FMI et France 2, qui ne se trompent jamais, nous ont d'ailleurs prévenus. Hélas, malgré toute cette campagne et le remontage de bretelles par tonton Obama himself, les British semblent prêts à claquer la porte1.

En tant que Français, nous n'avons pas à nous immiscer dans le vote souverain des Britanniques. Néanmoins, le Brexit donnerait une impulsion formidable pour le recouvrement de la souveraineté dans tous les pays européens. Le Franxit serait une toute autre paire de manches car notre sortie de l'UE entraînerait les pays d'Europe du Sud dans son sillage, mais à peuple vaillant rien d'impossible...

Brexit or not? Nous en reparlerons dans une semaine.

 

 

1http://www.lemonde.fr/r%C3%A9f%C3%A9rendum-sur-le-brexit/article/2016/06/15/panique-a-brexit-city_4950569_4872498.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article