Dalaï-Lama: " Réfugiés raus! "

Publié le par Mehdi Ezzahi

Depuis qu'il a été mis à la retraite en 2014 par la Centrale (pas la nôtre mais celle de nos amis Amerloques) car plus assez fringant pour emmerder les Chinois, M. Tenzin Gyatso alias le Dalaï-lama est pris de bouffées de mal-pensance : voilà qu'il déclare dans un journal allemand qu'il y aurait « trop de réfugiés » en Europe ! Achtung! Quelqu'un a mis de la gnôle dans son po cha1? L'enveloppe versée par la CIA2 n'était-elle plus assez garnie à son goût ? Allez savoir...

 

Il n'est pas question ici de nier le processus de sinisation forcée mis en œuvre par la Chine. Le Tibet constitue pour les Chinois un « balcon » stratégique où pas moins de onze fleuves prennent leur source. De même, on ne peut s'étonner que les États-Unis aient voulu mettre la main sur cette région par l'entremise du Dalaï-lama dont la « bonne bouille » et les discours avenants s'accordaient alors parfaitement avec leur stratégie de soft power.

 

Le 1er juillet 2015, le Dalaï-lama souffle ses 80 bougies avec son pote W

 

Toujours est-il que les déclarations de l'égérie des bobos ont dû en chagriner plus d'un... Lisez plutôt: « Il y en a tant (de réfugiés) que cela devient difficile sur le plan pratique. Et sur le plan moral, je trouve aussi que ces réfugiés ne devraient être accueillis que provisoirement. L'objectif devrait être qu'ils retournent (dans leur pays) et aident à reconstruire leur pays » Ceux qui considèrent le bouddhisme tantrique tibétain comme la religion de l'ouverture à l'autre par excellence en seront pour leurs frais! A moins de voir dans ces mots une autre forme de compassion, moins condescendante, à l'égard d'êtres humains dont le sort commun devrait être de vivre debout dans leur propre pays plutôt qu'exploités dans un autre...

 

 

1Thé traditionnel tibétain salé au beurre de yak

 

2http://www.atlantico.fr/decryptage/dalai-lama-cia-162933.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article