Corée, pauvres fous

Publié le par le chaudronnier

Non loin de l'Empire du Milieu, il y avait une terre se tenant à l'écart des affres du mondes. Petite péninsule prospère, pays du matin calme face à l'océan pacifique. Et là, pif pouf, le communisme est arrivé sans anneau mais avec l'unique objectif de les lier tous dans l'obscurantisme de la pensée unique et de l'idéologie marxiste. Bon c'est une vision toute personnelle.

En tout cas aujourd'hui, il n'y a qu'à observer une image satellite de la planète by night pour se rendre compte que les ténèbres sont plus présentes en Corée du Nord qu'ailleurs - exception faite du Groenland et de la Patagonie, passons...

Mais réjouissons-nous tout va bien en Mordor, heu à Pyongyang pardon. Le peuple bienheureux va bientôt célèbrer le sacre officiel de Kim Jong-Un, l'officieux ayant démarré il y a quatre ans de cela. Une date à ne pas rater dans le très select agenda de Dennis Rodman, fidèle ami de ce philanthrope qui s'ignore.

L'occasion de se rappeler les bons moments du jeune règne, la disparition de la petite amie du  guide suprême, le passage à tabac par les cadres de l'armée, l'exécution du tonton à coup de DCA, les enlévements à l'étranger, la famine, les faux essais nucléaires, les menaces pittoresques d'anéantissement total et le glorieux envoi d'une fusée en mousse dans la stratosphére. Quelle émotion.

Quoi de mieux donc qu'un septième congrés, trente-six ans après le précédent, pour marquer le coup? On invite les copains, pas trop nombreux - ça tombe bien vu qu'on a rien à manger. En revanche on a de quoi picoler sans gueule de bois grâce à la fameuse liqueur d'insam certifiée quintuple AAAAA par l'agence de la santé publique et du bien être du peuple.

Que les festivités commencent ! Mais n'oublions pas que les premiers à trinquer ce sont bel et bien les nord-coréens et que pour eux la fête ne s'arrête jamais.

Chukbae camarade, attendons les lendemains qui chantent !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jp 07/05/2016 16:54

Kim Jong Un ne veut plus qu'on l'appelle ainsi.
Désormais, ce sera " Grand soleil du XXI ème siècle ".

Jp 07/05/2016 16:51

Kim Jong Un ne veux plus qu'on l'appelle ainsi.
Désormais ce sera " Grand soleil du XXI ème siècle "

Le chaudronnier 09/05/2016 13:09

Un peu comme grand papy !