Rififi en Arabie

Publié le par le chaudronnier

Rien ne va plus chez les Saoud ! Les américains signent d'abord et posent les questions après en traitant avec l'Iran. Le grand Satan et les hérétiques dans le même camp, voilà de quoi inquiéter la plus importante des monarchies pétrolières. Les accords pétrole contre protection liant indéfectiblement les gringos aux wahhabites semblent s'étioler quelques peu. Le fringant roi octogénaire Salmane n'est pas au bout de ses peines. 

Déjà que les yéménites n'en font qu'à leur tête à se massacrer joyeusement pour trois bouts de cailloux... ça fait désordre à la frontière ! Et puis pas question de faire comme au Bahreïn en 2011 en envahissant un pays où les manifestants étaient aussi virulents que les tribuns de nos Nuit Debout. Le yéménite modéré t'égorge pour un coup d’œil fugace aux moucharabiehs de la maison de son cousin par alliance au deuxième degré, c'est dire la tolérance légendaire en Arabie Heureuse. 

Mais même en mettant de côté les problèmes de voisinages, il semblerait que les chiites saoudiens, employés historiques travaillant pour une bouchée de pain dans les champs pétroliers, n'acceptent plus aussi bien qu'avant les persécutions journalières ! C'est un monde quand même, on leur permet tout de même d'exister sur la sacro-sainte terre du prophète. Quelle manque de reconnaissance, pas étonnant qu'on les brime à ces ingrats. Manquerait plus que les femmes demandent le droit de conduire...

En plus, si les américains n'achètent plus de pétrole, comment on va acheter la paix sociale dans un pays où plus de la moitié de la population masculine ne bossent pas et où il n'y a pas d'industrie ? Le tourisme peut-être. Il y a plein de gens qui payent pour voir une corrida alors pourquoi pas pour une exécution publique. A méditer.

Sans compter qu'il y a toujours les questions d'héritages en suspend, qui choisir comme futur roi, quand le pouvoir se transmet au frère et qu'il n'y en a plus en réserve ? C'est un peu la mer à boire que de décider parmi quelques milliers de prétendants, polygamie obligeant.

De quoi donner des maux de têtes à un doliprane et faire dire au roi : ça soufi maintenant !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

JP 23/05/2016 22:01

Grattez un peu sur le net et vous trouverez les liens entre l'Arabie Saoudite et Général Dynamics, le cinquième fabriquant d'armes mondial. ( américain )
Ce sont notamment eux qui ont participés à ce que le conseil général de Lorraine paie 600 000 € pour construire un camps milliaire saoudien.
Vous ne serez pas non plus étonnés du pédigrée de la présidente de Géneral Dynamics....