Qatar: les affaires au beau fixe avec les mécènes de Daesh

Publié le par Le Soudeur

Qatar: les affaires au beau fixe avec les mécènes de Daesh

Non contents de financer le PSG, Daesh et les mosquées salafistes en France, les Qataris nous achètent des Rafales et pas qu'un peu: ce ne sont pas moins de 24 appareils qui ont été commandés par l'émirat en 2015 pour la somme rondelette de 6,3 milliards d'euros. Ce qui fait dire au ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian que « le Qatar est un partenaire stratégique de la France. ». Et ce « partenaire stratégique » est très inquiet de la montée en puissance de son grand voisin iranien alors que se desserre l'étau des sanctions internationales, et comme les autres monarchies sunnites du Golfe, il achète des armes comme on achèterait des anxiolytiques.

Pour que les entreprises d'armement françaises puissent engranger d'autres contrats, M. Le Drian s'est donc rendu mardi au salon de l'industrie militaire navale DIMDEX à Doha. La vente de 3 frégates antimissiles par le constructeur DCNS est notamment en jeu. Elle signifierait un contrat de 3 à 4 milliards d'euros et de nombreux emplois créés sur les chantiers navals de Lorient, ville natale du ministre de la Défense.

Si ce négoce se finalise, on espère que le soufflet ne retombera pas comme lors de l'affaire des Mistral. Vous rappelez-vous? Au printemps 2015, Hollande annulait la vente de 2 portes-hélicoptères de classe Mistral à la Russie; la France capitulant, une fois n'est pas coutume, sous la pression des États-Unis dans le contexte de la crise ukrainienne. Mais que dis-je ? A l'époque, il était question de ne pas aider le grand méchant Poutine à démanteler l'Ukraine. L'honneur et les droits de l'homme passaient avant les gros sous et la parole donnée. Or cette fois-ci, nous traitons avec un « partenaire stratégique » irréprochable sur le plan moral. N'est-ce pas, Monsieur le Ministre ?

Commenter cet article