Le requiem de l'oseille?

Publié le par Mehdi Ezzahi

Le requiem de l'oseille?

     Se dirige-t-on vers la fin pure et simple du liquide? La question peut légitimement se poser au vu des dynamiques actuelles. Aujourd'hui la moitié des paiements se font en espèces contre 62% en 2005. Didier Cocheteau, haut cadre de la Fédération Française Bancaire (FBF) affirme: « C'est la première fois que nous assistons à une baisse aussi marquée, que nous expliquons par le développement des paiements sans contact. ». Toujours selon les estimations de la FBF, le volume des paiements en liquide devrait chuter de 20% dans les cinq ans à venir. En parallèle, depuis les années 2000, les règlements par carte bancaire ont explosé avec une progression moyenne de 8% par an.  On présente souvent le recul du cash comme un phénomène naturel, lié aux nouveaux modes de consommation, mais ça serait négliger les entraves toujours plus grandes posées au règlement en liquide.

     En effet depuis le 1er septembre 2015, il n'est plus possible en France de payer avec plus de 1000 euros en espèces dans le commerce et avec plus de 300 euros quand on a affaire à une administration publique. Ces dispositions ont été prises suite aux attentats de Charlie Hebdo, sous prétexte que les armes de guerre étaient achetées en liquide. Certes, ce motif, tout comme celui de la lutte contre le blanchiment d'argent, pourrait mettre tout le monde d'accord. Seulement, les plaintes continuelles de la FBF au sujet des espèces doivent nous alerter sur les intentions bien moins nobles qui guident ce projet.

    D'abord, l'argent liquide représente un coût important pour les banques, de l'ordre de 3 milliards d'euros par an, somme qui passe dans le tri des espèces, le transport des fonds, l'entretien des distributeurs de billets et les services de caisse dans certaines agences. Cela dit, combien rapportent aux banques l'argent que nous y déposons sur des comptes non rémunérés? Ces dépôts à court terme permettent pourtant aux banques de prêter à long terme, donc de faire leur métier (et leurs marges).

     Voyons maintenant l'argument du blanchiment d'argent. Le ministre de l'économie Michel Sapin, qui veut permettre aux citoyens de régler leurs achats par carte bancaire dès le 1er euro, déclarait récemment : « La première volonté, c'est de faire reculer le cash et l'anonymat dans l' économie française. Nous avons besoin de pouvoir tracer les opérations suspectes très en amont. Il faut resserrer les mailles du filet. ». Si l'on se penche deux minutes sur les grosses affaires d'évasion fiscale, de blanchiment d'argent, d'emplois fictifs ou encore de financement occulte des partis politiques, on verra que la magouille se réalise par des montages complexes par le biais de sociétés écrans et de comptes domiciliés dans des paradis fiscaux. De même, ça fait longtemps que les gros trafiquants préfèrent recourir aux canaux sophistiqués de la finance plutôt qu'aux valises remplies de biftons ! Quand M.Sapin parle de fraude, il pense en fait davantage à la petite fraude d'artisans et commerçants pressurés par une armada de taxes.

    La but fondamental de la guerre contre le cash est de forcer les citoyens à faire le moindre achat via un système financier entièrement étanche et omniscient. Un système financier qui connaîtra absolument tout de nos habitudes de consommation et de nos revenus réels, donnant ainsi la possibilité à nos gouvernements d'espionner et de traire leurs citoyens jusqu'au dernier euro d'impôts prétendument dus. Un système financier qui s'empressera d'imposer des taux d'intérêts négatifs pour nous faire dépenser l'argent que nous voudrions épargner.

    La société sans argent liquide est immorale. Elle rend possible l'extorsion et l'arbitraire à grande échelle. Elle est contraire au droit de propriété. Nous devons la refuser. Pour ce faire, il est à notre portée un geste simple et quotidien : payer le plus possible en liquide...

Pour aller plus loin:


http://www.finyear.com/Monnaies-virtuelles-l-argent-liquide-pourrait-disparaitre-dans-les-dix-prochaines-annees_a35158.html

http://insolentiae.com/2016/01/25/la-vie-sans-argent-liquide-va-changer-votre-vie/

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-une-banque-suisse-impose-des-taux-d-interet-negatifs-a-ses-clients.aspx?article=7764561018H11690&redirect=false&contributor=Mish

Commenter cet article